Plus dure sera la chute - la CGT Culture

Il ne se passe pas un jour, un seul, sans que de nombreux visiteurs ne butent dans les contremarches de ces trottoirs et ne s’en trouvent déséquilibrés. Dans la majorité des cas, ces incidents sont sans gravité, même si des entorses et des foulures sont à déplorer. Mais plusieurs fois par an, des tableaux sont involontairement endommagés par des visiteurs basculant en avant sur les tableaux. Et les agents sont convoqués dare-dare chez le président, qui ne veut pas voir les représentants du personnel. Lire la suite dans le document ci-joint.

Fichier(s) joint(s)