Centre des Monuments Nationaux : Rien pour le culturel et le scientifique mais tout pour « Pinault » - la CGT Culture

Centre des Monuments Nationaux : Rien pour le culturel et le scientifique mais tout pour « Pinault »

Alors que le Centre des Monument Nationaux (CMN) finance à hauteur de 1,4 millions d’euros l’exposition « Pinault » à la Conciergerie (article Médiapart du 20 octobre 2013), le Président Bélaval s’apprête, dans le cadre d’une réorganisation de services, à remettre en cause tout un pan des missions culturelles et scientifiques de l’établissement. Pour preuve, contrairement à d’autres institutions, rien n’est fait pour l’année « Le Nôtre » ni pour la très officielle commémoration du centenaire sur la loi « Monuments-Historiques » de 1913 : un comble !

Cette réorganisation de trop – la troisième en 10 ans – touche tous les services du siège et aura également de fortes répercussions sur les monuments en terme de transfert de charge de travail et de mission sans aucuns moyens humains supplémentaires. Parmi les mesures très contestables et contestées, il est notamment prévu de supprimer la direction scientifique de l’établissement.

La direction scientifique est en charge de la conservation, de la restauration, de l’inventaire, du récolement ainsi que des mouvements (prêts, dépôts…) des collections mobilières du CMN (environ 300.000 objets). Elle a également pour mission, l’enrichissement des collections par la mise en œuvre d’une politique d’acquisition, au service des monuments et des publics.

La création en 2009 de cette direction, a permis de mettre en œuvre de nombreuses réalisations à fort potentiel culturel. Cette direction est également à l’origine de nombreux projets dont la réussite a été unanimement saluée par la presse et les spécialistes, et plébiscitée par les publics (restauration des appartements de la duchesse de l’Hôtel de Sully, réouverture du Château de Champs-sur-Marne, mobilier de la Villa Cavrois…)

La direction scientifique est également à l’origine de nombreux partenariats qui ont donné au CMN une véritable légitimité et une réelle reconnaissance en tant qu’institution scientifique et patrimoniale dans le monde de la Culture. En témoignent les collaborations en cours ou à venir avec le Mobilier national, le musée Guimet, le château de Versailles…

Alors que dans la lettre de mission qu’elle lui adressée le 17 septembre 2012, la Ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, demandait au Président du CMN que son action « ne conduise pas l’établissement à négliger ses missions culturelles premières, ni à abaisser son niveau d’exigence scientifique », Philippe Bélaval ne trouve rien de mieux que de démanteler la direction scientifi
que !

Dans le même ordre d’idée, il est également prévu de supprimer le service des visites-conférences qui couvre la région Île-de-France. Ce service constitue pourtant le cœur de métier et participe pleinement à la mission culturelle de l’établissement.

Avec leurs organisations syndicales, les personnels du siège se mobilisent au travers d’une pétition adressée à la Ministre de la Culture. Cette pétition se veut ouverte au delà de l’établissement, au monde politique, au monde de la recherche ainsi qu’aux autres institutions culturelles.

Signez la pétition en ligne à l’adresse suivante :

http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2013N44851

Fichier(s) joint(s)