Pour les retraites. Le 12 octobre, on y va toutes et tous ensemble, et après on continue ! - la CGT Culture

Pour les retraites. Le 12 octobre, on y va toutes et tous ensemble, et après on continue !

Dans la foulée du samedi 2 octobre, qui a de nouveau rassemblé 3 millions de manifestants dans plus de 230 cortèges sur l’ensemble du territoire, les organisations syndicales nationales viennent de confirmer leur appel à une journée de grève et de manifestations le 12 octobre.

Les organisations syndicales, qui font face depuis plusieurs semaines à l’intransigeance et à la surdité du gouvernement, ont clairement indiqué qu’il faudra donner des suites à la journée du 12 octobre.

Et, de fait, la mobilisation monte en puissance. Ainsi, plusieurs secteurs professionnels, dont la SNCF, la RATP, les transports urbains en régions, les industries pétrochimiques (les raffineries) et Total en tête, ont d’ores et déjà déposé des préavis de grève reconductibles ou illimités à partir du 12 octobre.

Le gouvernement a choisi l’affrontement contre le dialogue et la démocratie sociale. Il cherche l’épreuve de force avec les travailleurs depuis plusieurs mois et porte donc la responsabilité d’une amplification et d’un durcissement inévitables du mouvement social. Sa propagande est éculée, sa politique brutale et injuste est ultra-minoritaire dans l’opinion publique (71% des français soutiennent le mouvement contre la réforme des retraites). Le gouvernement est fragilisé et il se retranche derrière une réforme contestée de toutes parts et jusque dans les rangs de la majorité. Mais les amendements déposés au Sénat, sous la férule de l’Elysée, ne visent en réalité qu’à garantir la régression sociale inscrite au cœur du projet de loi.

La lutte pour les retraites se poursuit et s’étend, et elle pourrait bien se généraliser. C’est ce à quoi l’intersyndicale Culture continue à travailler.

Au ministère de la Culture, l’unité et la détermination ne se démentent pas. Les agents peuvent compter sur une intersyndicale résolue à agir avec eux pour gagner et obtenir, préalablement à toute discussion, le retrait d’un projet dangereux et inefficace. Nous ne transigerons pas sur l’âge légal de départ à la retraite à 60 ans et sur l’âge de la retraite à taux plein à 65 ans ni sur l’allongement des annuités et l’indispensable revalorisation des pensions. Après les réformes Balladur (1993) et Fillon (2003), de nouveaux reculs ne sont pas acceptables. Nous ne les accepterons pas.

L’intersyndicale du ministère mesure parfaitement l’investissement dans la grève de très nombreux agents sur de nombreux sites. Nous appelons à la multiplication des assemblées générales et à une mobilisation massive, dans la solidarité, de toutes les catégories de personnels, dans tous les services et établissements, en Ile de France comme dans toutes les autres régions.

Notre mouvement est à un tournant. A partir du 12 octobre, à la Culture comme ailleurs, il doit franchir un nouveau palier. Les assemblées générales vont être déterminantes pour organiser les suites du mouvement dès le 13. Ce combat est fondamental pour les retraites et, au-delà, pour la protection sociale dans son entier.

Ensemble, dans l’unité, au ministère de la Culture, nous devons prendre toute notre part au développement d’une grève reconductible qui sauvera la retraite solidaire à 60 ans.

Le gouvernement doit retirer son projet !

N.B : un préavis de grève reconductible à compter du 12 octobre, qui couvre l’ensemble des agents du ministère, a été déposé ce jour /

MANIFESTATIONS, en région IDF : 13h30, Montparnasse-Bastille,

et partout ailleurs, voir les UD et UL

Paris, le 6 octobre 2010

Meme Sarkozy …

———-

Communiqué InterSynd Culture pour le 12 octobre et suites

———-

Préavis Intersynd Culture de grève reconductible 12 octobre 2010

———-

La CGT s’adresse à tous les salariés 6 octobre 2010

———-

THIBAULT_aux_organi sations_et_militants _CGT_-_061010-