Journée de grève du samedi 5 décembre Les personnels du CMN toujours sur la brèche ! - la CGT Culture

Journée de grève du samedi 5 décembre Les personnels du CMN toujours sur la brèche !

Journée de grève du samedi 5 décembre
Les personnels du CMN toujours sur la brèche !

Le mouvement de grève initié le mercredi 2 décembre au Ministère de la culture s’est poursuivi aujourd’hui. Les personnels sont toujours aussi motivés et déterminés à combattre la RGPP et ses implications. Entre suppressions massives de postes, réduction drastiques des budgets, deuxième vague de décentralisations et projet d’externalisation de la filière accueil et surveillance, c’est l’ensemble du Ministère et de ses établissements qui sont menacés.

Aujourd’hui encore, le Centre Pompidou, la BPI (Bibliothèque Publique d’Information), le musée d’Orsay et Le château de Pau étaient totalement fermés. Le Louvre et Versailles étaient partiellement fermés mais comptaient de nombreux grévistes

La mobilisation a encore été très forte dans les monuments puisque la Sainte-Chapelle, la Conciergerie, la cité de Carcassonne, l’abbaye de Montmajour et les remparts d’Aigues-Mortes étaient fermés pour la quatrième journée consécutive ! Les tours de Notre-Dame ont été partiellement fermées et l’accès était gratuit. Par ailleurs, on compte de nombreux grévistes dans nombre de monuments même ceux resté ouverts.

Dans ce contexte et en complément du préavis de grève de l’intersyndicale culture, le SNMH-CGT à déposé ce jour un préavis de grève spécifique au CMN sur les revendications suivantes :

 Surpression de l’article 52 du Projet de Loi de Finance 2010

 Mise en œuvre du plan de titularisation des vacataires des monuments parisiens CDIsés depuis le 1er décembre

 Extension du plan de déprécarisation aux vacataires des comptoirs de vente, des billetteries et des jardins

 Un plan national de déprécarisation des vacataires de tous les monuments du CMN

 Reprise des négociations sur la réforme du statut des contractuels et sur la révision de la grille salariale

Non à la décentralisation ! Non à la précarité
Tous ensemble continuons la lutte !

Fichier(s) joint(s)