Halte au temps de travail sans limite - la CGT Culture

Halte au temps de travail sans limite

Halte au temps de travail sans limite
Ingénieurs, Cadres, Techniciens,
nous travaillons déjà assez !


Le Sénat démarre ce jeudi 17 juillet l’examen du projet de loi sur le temps de travail dont l’allongement
proposé est inacceptable :

• les salariés au forfait jours travaillent déjà trop !

• Les ICT vivent au quotidien l’augmentation de leurs horaires, l’intensification des
charges, le développement du stress et emmènent du travail à la maison.

Encore plus d’heures ou de jours de travail ? C’est en contradiction totale avec leur attachement
à une RTT permettant une bonne conjugaison entre vie au travail et vie hors travail !
Les ICT ne veulent pas travailler plus pour compenser le manque de reconnaissance salariale mais ils
veulent être reconnus et payés à la hauteur de leur qualification et aspirent à la réduction de leur
charge de travail.
En outre, allonger le temps de travail serait de fait un facteur de discrimination pour l’accès des
femmes aux postes à responsabilités et ce serait aussi moins de débouchés dans l’emploi pour les
jeunes diplômés.
Tous les salariés sont concernés par cet élargissement du nombre de jours travaillés par an à travers
les forfaits. Chaque fois que les entreprises ont l’occasion de renégocier les accords RTT, elles
essayent d’imposer les forfaits jours au plus grand nombre.

• C’est ce que tente aujourd’hui la direction d’EDF.

• C’est déjà le cas depuis mars 2006 pour les ouvriers itinérants de la métallurgie qui
peuvent être mis au forfait jours.

• Dans la fonction publique également, des cadres et techniciens supérieurs commencent à
être soumis au forfait jours à l’exemple des vérificateurs des impôts.
Au-delà des forfaits jours, la loi va imposer la renégociation de tous les accords pour tous les salariés
au décompte horaire :

• les repos compensateurs seront à négocier dans l’entreprise.

• Le temps choisi a purement été supprimé pour laisser la place à des heures
supplémentaires obligatoires.
Globalement, c’est l’employeur qui fera sa loi sur le temps de travail dans l’entreprise.
La CGT des cadres et des technicien-nes appelle à protester devant le Sénat le jeudi
23 juillet 2008 de 13 heures à 14 heures 30 et à signer massivement la pétition
nationale dans les entreprises ou sur le site Ugict.

Une pétition en ligne se trouve sur le site de l’UGICT CGT, il est URGENT de la signer et de la faire signer car c’est l’avenir de la RTT pour TOUS les SALARIES qui est remise en cause !

Pétition en ligne : www.ugict.cgt.fr