Conflit social au Mont-Saint-Michel Une ouverture mais la lutte continue ! - la CGT Culture

Conflit social au Mont-Saint-Michel Une ouverture mais la lutte continue !

Ce jeudi 20 juin, les personnels de l’abbaye du Mont-Saint-Michel entameront leur 18ème jour consécutif de grève. Depuis près de trois semaines, le monument est ouvert gratuitement au public. La journée est rythmée matin et soir, par une marche, depuis le départ des navettes jusqu’au pied du Mont. Les usagers, les salariés et la population du Mont soutiennent très largement et sont pour la plupart, partie prenante du mouvement.

Après trois semaines de lutte, le syndicat mixte représentant les collectivités locales en lien avec le Ministère de la Culture ont enfin accepter d’ouvrir la discussion. Ce même jour sera donc convoquée une « réunion de travail » en présence de Monsieur Beauvais (Président du Syndicat Mixte et de la Région Basse-Normandie) associant l’ensemble des acteurs institutionnels : Le représentant de l’État (préfet), le syndicat mixte, la commune du Mont-Saint-Michel, et le Centre des Monuments Nationaux. Doivent également être présent des représentants de l’entreprise Transdev (filiale de Véolia et délégataire en charge de la desserte du Mont). En face à la table de négociation, les représentants des personnels CGT et CFDT ainsi que les représentants des Unions Départementales des deux organisations syndicales.

La réunion aura lieu jeudi 20 juin de 15h00 à 16H30 au Conseil Régional de Basse Normandie à Caen (Abbaye aux Dames, Place Reine-Mathilde, Caen).

Les salariés en lutte revendiquent :

L’organisation d’une table ronde de négociations afin d’améliorer les conditions d’accès au site pour les personnels de l’abbaye, les salariés du Mont, la population et les personnes à mobilité réduite par la mise en place d’une solution de transport adapté et spécifique et le maintien de la gratuité du parking.

Paris, le 19 juin 2013

Fichier(s) joint(s)