CHS Centre et Est. Un CHS à retardement - la CGT Culture

CHS Centre et Est. Un CHS à retardement

Ce CHS était initialement prévu début décembre 2009, mais n’ayant pu se tenir alors, il a pu finalement avoir lieu fin mars 2010.

Abbaye de Cluny.

Beaucoup de changements entre les 10 mois séparant les 2 derniers CHS ! En effet, il y a près d’un an, les agents se retrouvaient un peu livrés à eux-mêmes, sans encadrement, avec de gros travaux programmés dans un avenir proche et sans savoir dans quelles conditions ils allaient pouvoir exercer leurs métiers et accueillir le public dans un énorme chantier ! Enfin, un nouvel administrateur est arrivé, une ISC et un agent à été nommé TCS. Une réunion à été organisée sur place le 27 octobre 2009 en présence de M. l’Inspecteur Hygiène et Sécurité, et les choses se sont mises en place pour effectuer ces lourds travaux : rénovation et aménagement de la Porterie, restauration du petit transept, et surtout, le nouvel accueil et les locaux de jour prévus dans le Palais du Pape Gélase… tout ceci autant que faire se peut, dans les conditions les moins pires possibles pour les agents ! Il faut souligner d’ailleurs la grande capacité d’adaptation des agents de Cluny, qui depuis plus d’un an travaillent dans des conditions loin d’être simples et qui ont toujours eu à cœur de faire leur métier du mieux possible malgré tout ! Certains d’entre eux ont même étudié le chantier de Cluny tel qu’il était au Moyen-âge, lors de la construction de l’Abbaye, afin d’adapter aujourd’hui leur visite du site, qui est un peu devenu finalement, la visite d’un chantier ! La plus grande partie de ces travaux devrait être achevée en juin…à suivre, donc ! L’administration s’est déclarée d’accord pour, à la demande des agents, trouver une solution provisoire, si les travaux ne pouvaient être achevés en juin comme prévu.

Palais Jacques Cœur à Bourges.

Des projets sont prévus de longue date pour réaménager l’accueil et la boutique…mais telle Sœur Anne, les agents du Palais ne voient eux non plus rien venir ! En attendant (les Calendes Grecques ?) des aménagements pourraient peut-être être apportés pour améliorer les conditions de travail !? Ainsi on pourrait :

 installer une climatisation à la place du chauffage à air pulsé vieillot qui occasionne beaucoup de poussière et de mauvaises ambiances thermiques. En attendant, des ventilateurs seraient les bienvenus cet été.

 poser des stores sur les grandes baies vitrées.

 refaire le câblage électrique et l’estrade derrière laquelle il est installé car celle-ci est de plus en plus abimée… Doit-on attendre que quelqu’un passe au travers ?

 retirer les accus inutiles qui sont derrière le comptoir et les remplacer par des rayonnages qui permettraient de stocker des marchandises qui en attendant sont placées devant les genoux des agents et sont donc très gênantes.

 faire l’acquisition d’un second tabouret haut.

 améliorer l’éclairage au niveau de l’accueil, du comptoir, et du bureau du régisseur.

 revoir la réserve et le coffre.
Le rapport de l’Inspecteur Hygiène et Sécurité qui s’est rendu sur place, confirme les constatations faites par notre élue CGT qui s’y est rendue aussi.
Le SDAP qui doit déménager des locaux qu’il occupait au Palais Jacques Cœur pourrait donner des opportunités de réaménagement au CMN qui récupèrerait ces locaux. En attendant une équipe de la DMO devrait se rendre sur place avant le prochain CHS Centre-Est (dans 6 mois) et faire le distinguo entre les petits aménagements qui pourraient être fait en attendant, et les gros travaux à venir. Il est tout de même dommage qu’en attendant les agents restent dans cette situation inconfortable et ce pendant la haute saison (car la DMO prévoirait de passer en octobre !).

Tours et crypte de la cathédrale de Bourges.

Il n’y a toujours pas de rampe dans les escaliers des tours. L’ABF chargé du monument y étant toujours réfractaire. L’avis de la Commission de Sécurité est toujours défavorable car de toutes les prescriptions qui ont été faites à l’ABF, aucune n’a encore été réalisée.

Maison de George Sand à Nohant.

L’isolation de la bergerie est en voie d’achèvement. Les volets ont été changés. Il est prévu de refaire la borne d’accueil.

Château de Bussy-Rabutin.

Un garde corps a été mis en place dans le petit escalier d’accès au château. On a inversé le sens d’ouverture d’une porte de la ferme, l’éclairage de sécurité a été fait et il est prévu une intervention sur la toiture. Une étude globale sera faite sur le château pour la sécurité incendie. Enfin un devis est en cours pour la réalisation du local phytosanitaire du jardinier.

Château de Bouges.

Une réunion a eu lieu sur place entre la DRAC, le SDAP et la DMO CMN le 31 mars. L’ABF a passé le relais à la DMO pour les travaux à venir sur le château. En attendant, la serre a été consolidée et il est prévu un diagnostique complet pour la sécurité incendie. C’est grave docteur ?

Château d’Azay-le-Rideau.

La réfection des poutres de l’accueil s’est achevée début janvier. Il y avait un risque de chute avec l’estrade sise au niveau des audio guides, elle a été supprimée. Il y avait une réverbération trop importante du sol de la cour sur les vitres de l’accueil, des philtres autocollants sont en cours d’installation. Tous les escaliers sont à présent éclairés ainsi que le parking des personnels.
Cet été un spectacle équestre est prévu (représentations en journée et en nocturne). Des aménagements sont donc actuellement en cours pour facilité l’installation des équipes : lignes électriques et arrivées d’eau près des communs pour alimenter le village de la troupe; élagage des arbres du parc… Le directeur a noté la demande du représentant CGT pour un nouvel aménagement du PC, et à demandé au responsable hygiène et sécurité de voir avec l’administrateur la possibilité de maintenir un siège haut au poste de contrôle à la demande des agents.

Cloître de la Psalette.

Ce monument est actuellement fermé au public et pourrait rouvrir à la mi-juin. Le cloître est lié à la Cathédrale (donc les agents peuvent bénéficier des locaux et sanitaires de la Cathédrale), toutefois, le CMN a pour projet de créer un nouveau bâtiment sur les vestiges d’une ancienne construction, aujourd’hui disparue. Ce bâtiment pourrait abriter un local de jour et des sanitaires pour les agents. Mais pour l’instant ce n’est qu’un lointain projet.

Château de Chateaudun.

Les travaux dans les combles de l’aile Dunois ont été réalisés. A la fin de cette année, il est prévu de commencer la restauration des planchers, il faudra compter environ 8 mois de travaux. Une fois cette restauration achevée, le monument sera meublé et décoré de tapisseries. On a hâte de voir cela ! Il est prévu, dans ce monument aussi, un réaménagement de la caisse et du comptoir, pour le moment la DMO va étudier différents projets. A suivre donc. Sans transition, on a constaté de gros soucis au niveau des sanitaires dans l’aile du XVème s.

Château de Talcy.

Un « grand chantier » que l’on espère depuis longtemps c’est l’aménagement d’un local pour le jardinier. Pour le moment c’est à l’étude. Mais à la demande de la CGT un calendrier devrait être présenté au prochain CHS, à défaut de plans, car le délai serait trop court pour avoir les plans de ce futur local. Il y a eu quelques problèmes d’ambiance thermique au niveau de la caisse-comptoir, liés à des soucis de chauffage par le sol et un courant d’air froid venant de la porte d’accès. A priori, l’administration locale estime que ce souci est réglé, car lorsqu’il fait froid, l’hiver, les agents ne restent plus à cet endroit. Par ailleurs, un ergonome est passé mais n’a pas encore communiqué les résultats de son étude. Mais l’administration pense que s’il y avait des modifications à apporter elles seraient plutôt modestes car ce comptoir serait « aux normes ».

Château de Fougères-sur-Bièvre.

Beaucoup de choses à revoir, un rendez-vous était programmé avec la DMO en avril et 25 points devaient leur être soumis, en particulier en ce qui concerne l’isolation des bureaux dans la Tour. Le monument ne possède plus, actuellement, d’éclairage de sécurité car la centrale d’alimentation est en fin de vie. Un nouvel espace billetterie-comptoir est prévu dans une dépendance du château… Pour quand ? C’est l’éternelle question des aménagements billetterie-comptoir sur tous les CHS actuellement ! Bon, pour en revenir à Fougères, lorsque cette nouvelle billetterie sera créée, l’emplacement actuel servira de nouveau local de jour pour les agents, nouveau local qui devrait être plus fonctionnel car étant à proximité d’un ancien logement de fonction, il leur offrirait 1 accès à l’eau, dont ils ne peuvent bénéficier dans le local actuel. Beaucoup d’améliorations à venir donc sur Fougères.

Cathédrale de Chartres.

On ne sait pas grand-chose. Et il semblerait qu’il n’y ait plus d’ABF depuis plusieurs mois ! Un monument et des personnels à l’abandon ?

Château de la Motte-Tilly.

La restauration de l’ensemble des menuiseries du château est prévue.
Il y a de gros soucis d’ambiance thermique dans les bureaux de l’administration en été, les plafonds étant très bas, dans des petites pièces, assez encombrées, où il fait vite très chaud.
La mise en sécurité du logement de fonction du régisseur vient d’être effectuée. Nous avons « profité du logement de fonction de la Motte-Tilly » pour interpeler la direction du CMN sur des problèmes généraux concernant la plus part des logements de fonction de l’établissement. En effet, à travers nos déplacement sur les sites, nous découvrons des choses aberrantes, des logements sans douche, d’autres insalubres, d’autres encore pour lequel aucune convention n’a été signée entre l’agent et l’établissement, et par conséquent l’agent se trouve contraint de payer ses fluides…Bref, si vous me passez (pour une fois !) l’expression, « un beau bordel » !
La direction nous a répondu qu’elle était bien consciente de tous ces soucis et qu’une personne à la DRH est dorénavant chargée de travailler sur ces dossiers. En ce qui concerne les conventions, il y aurait un retard d’au moins 7 ans à rattraper ! Puis la DMO fera un état sanitaire de chaque logement et des travaux seront programmés. Par ailleurs se pose le problème des astreintes, reposant sur certains domaines sur un faible nombre d’agent car lorsque des agents logés partent en retraite, ils ne sont pas systématiquement remplacés, et lorsqu’ils le sont, le remplaçant ne reprend pas forcement le logement et les astreintes qui y sont liées. Ainsi on voit des agents à qui ont demande d’assurer des astreintes sur leurs jours de repos voire leurs congés ! Ce qui rappelons le, est contraire au statut des agents au CMN ! Mais attention car le CMN ne cache pas qu’il réfléchi à de nouvelles solutions comme l’externalisation du gardiennage pour suppléer à cette déficience !
A signaler que la prochaine visite de ce CHS est prévue début juin à la Motte-Tilly.

Palais du Tau à Reims.

Le SDAP a déménagé des bureaux qu’il occupait dans le Palais. Ces locaux deviendraient des bureaux pour les agents. La réflexion est en cours. Un problème de souffrance au travail a été signalé à l’attention du CHS. Une enquête sera également menée au sujet des conditions de visites des tours de la Cathédrale (en haute saison uniquement) car il semblerait que les agents puissent enchainer plusieurs visites les unes derrière les autres en remontant à chaque fois les escaliers (environ 200 marches et ce jusqu’à 5 voire 6 fois d’affilé !). Les agents des Tours de Notre-Dame apprécieront !

Horloge astronomique de Besançon.

RAS !