Aux fédérations, unions de fédérations et unions syndicales - la CGT Culture

Aux fédérations, unions de fédérations et unions syndicales

Paris, le 31 mars 2008

Aux fédérations, unions de fédérations et unions syndicales,

Chère camarade, cher camarade,

Les personnels du ministère de la culture et de la communication se mobilisent depuis plusieurs semaines contre la Révision Générale des Politiques Publiques.

Jeudi 20 mars, après le 21 février, une seconde journée de grève a permis avec des actions sur l’ensemble du territoire, avec un nombre important d’établissements et de services fermés ou fortement perturbés et à travers une manifestation nationale qui a réuni plus de 2000 participants à Paris, de démontrer l’opposition des personnels à cette RGPP.

Ceux-ci ne veulent pas d’une réforme qui s’appuie uniquement sur la volonté de réduire drastiquement le nombre d’agents, à l’aide d’un véritable plan social et de restructuration au delà même du non remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite. Cette logique et l’absence d’un vrai dialogue social ne peuvent que mettre à mal le service public.

Le passage en force par le ministre de la Fonction publique lors du CSFPE du 18 mars pour imposer notamment les articles 6,7,8 et 9 du projet de loi sur la mobilité et les parcours professionnels que l’ensemble des fédérations de fonctionnaires rejettent, est traduit comme une volonté de donner des outils pour accompagner cette RGPP.

Le MCC est un des premiers ministères attaqués d’une manière aussi violente et la riposte des personnels a été puissante. Mais ce n’est pas simplement notre ministère qui est en danger, c’est l’ensemble de la Fonction publique. Les personnels du MCC et leurs organisations syndicales voient dans ces réformes et dans l’ensemble des textes qui les accompagnent, une attaque sans précédent contre le statut et le service public.

Pour cette raison, les organisations syndicales représentatives du personnel au MCC ont décidé de s’adresser aux fédérations de fonctionnaires.Seule une riposte unitaire de l’ensemble des fédérations de fonctionnaires pourra arrêter cette casse. Seul un appel à une mobilisation dans l’ensemble de la Fonction publique sera à même de contrer cette logique purement comptable et idéologique.

Il est urgent de construire une riposte commune contre ces politiques de liquidation du service public et du statut qui leur est attaché d’ici aux premières semaines du mois de mai.

Les secrétaires généraux :

pour la CFDT Culture, Kamal HESNI
pour la CFTC Culture, Chantal THOMAS
pour la CGT Culture, Nicolas MONQUAUT
pour le SNAC FO, Roger MARTINEZ
pour la FSU,Solange LAUZANNE
pour SUD Culture Solidaires,Dominique NOEL
pour l’UNSA Culture, Jean-Luc SARROLA