SOMMAIRE
P.1 – Edito: Le soleil et la boue
P.2 ET 3- VOS REPRÉSENTANTS CGT DANS LES INSTANCES DE L’INRAP
P.3 ET 4 – MÉTÉO SOCIALE 2019, DES PERTURBATIONS À PRÉVOIR

Le soleil et la boue
Avoir les pieds dans la boue n’empêche pas de voir le soleil. Ce n’est pas parce
que l’on nous fait patauger dans une sombre mélasse que l’on va s’empêcher
de garder la tête haute, le regard tourné vers les horizons plus sereins, le cap à
jamais fixé vers les lendemains meilleurs.
Avant toute chose, c’est bien ce “meilleur” que le SGPA-CGT vous souhaite
pour 2019. Qu’il vienne ensoleiller vos vies personnelles et apporter enfin une
lumière plus chaleureuse sur un quotidien professionnel qui en a bien besoin…
… car on ne saurait oublier la boue
Malheureusement, que l’on se souhaite un utopique “meilleur” ou juste un
préférable “mieux”, nous sommes aujourd’hui empêchés d’avancer par des kilos
de boue qui plombent chacun de nos pas.
Et cette boue n’est pas de celle dont la balnéothérapie fait des bains pour
soulager les corps. On parle ici de boue toxique polluée, de poisons interdits par
la convention de Genève. On parle de cette boue qui sert de bombe sale dans
une guerre tout aussi sale menée contre des travailleurs pas mieux considérés
que des poules pondeuses dans un poulailler industriel.
Et l’on voit, dans un Institut du Ministère de la Culture, des agents précaires
contraints de renoncer à leur résidence administrative, des salariées
administratives qui, par le fait du prince, apprennent en novembre qu’elles
auront une fiche de paie du réveillon amputée de 450 euros, des reclassements
inexistants, un droit à la mutation bafoué, une pulsion irrésistible à licencier tout
ce qui bouge, et plus généralement, une propension à tirer à vue sur tout ce qui
ressemble à du droit pour les agents !
Le mouvement des Gilets jaunes s’installe avec un soutien massif de la
population malgré une répression ultra violente et une campagne de
dénigrement constant.
Le mardi 5 février 2019 sera une journée de grèves et de manifestations
sur le pouvoir d’achat, les salaires, la fiscalité, les services publics, la
liberté de manifester.

Fichier(s) joint(s)