Le personnel du Centre National des Arts Plastiques - la CGT Culture

Le personnel du Centre National des Arts Plastiques

En plein concours, l’administration a supprimé les 3 postes affectés au Fonds National d’Art Contemporain et au Mobilier National, sans aucune concertation et sans les en informer.

Un déficit chronique de personnel

Le Fonds National d’Art Contemporain, gestionnaire de la plus vaste collection d’œuvres d’art contemporain en France (90.000 oeuvres), a vu le nombre des opérations en régie augmenter continuellement : les mouvements annuels d’œuvres sont passés de 3.000 à 3.800 entre 2006 et 2007.

Parallèlement, alors que 6 postes sont nécessaires pour couvrir les besoins de fonctionnement, les effectifs de la régie n’ont cessé de décroître

 en 2004 ils étaient 4

 en 2005 ils n’étaient plus que 3

 à la rentrée 2008 ils seront 2

Une collection en péril

 les personnels sont confrontés à des manipulations difficiles, voire même dangereuses ;

 il n’est plus possible d’assurer une bonne conservation des œuvres acquises par l’état ;

 à ce problème s’ajoutent les 6000 m2 de réserves dispersées sur deux sites et complètement saturées.

La régie a une place stratégique au sein de notre établissement : tout dysfonctionnement entrave l’ensemble de nos missions envers le public et nos partenaires.

Notre revendication

Le personnel du Centre national des arts plastiques exige que les trois postes du concours affectés au Fonds National d’Art Contemporain et au Mobilier National soient rétablis.

Après avoir attendu 4 ans pour mettre en place un concours de recrutement l’administration supprime, pendant les épreuves, 3 postes affectés au Fonds national d’art contemporain et au mobilier national.

L’attitude du Ministère de la culture et de la communication est inacceptable et dénote un profond mépris pour l’ensemble des personnels des deux établissements, ainsi que pour les candidats.

Un préavis de grève sera déposé pour la journée du jeudi 19 juin 2008 jour de la commission d’achat arts plastiques