Le ministère de la culture n’est pas à vendre ! LA CHANSON !!!!!!

“Le verbe résister doit toujours se conjuguer au présent”

Pour défendre le ministère de la culture et ses missions, il faut combattre la spéculation immobilière et la vente à la découpe.

LUTTONS AUSSI EN MUSIQUE !!!

A écouter, à partager
et à diffuser largement !!!!!!


Sur Youtube :

Sur Dailymotion :


Le ministère de la Culture n’est pas à vendre ! par sdac-cgt-culture

Sur facebook : https://www.facebook.com/Sdac-Cgt-Culture-1520333934923897/

Déménager le ministère

Qui propose les plus bas salaires

C’est encore une belle aubaine

Pour une moins-value obscène

encore de belles étrennes

Qu’on n’parle pas de dialogue social

Quand le seul choix est d’approuver

Un projet totalement bancal

Et conçue dans l’opacité

décision imposée

Allez Audrey monte au créneau

Allez Audrey partage ton château

Allez Audrey revois ta copie

Audrey tiens compte de toutes les parties

La consigne « pas touche à Valois »

Contre la demande de l’État

Conforte encore le pré-carré

De certains privilégiés

vivent les bons procédés

Et c’est bientôt la grande braderie

De l’immeuble des Pyramides

Et un tassement irréfléchi

aux Archives soit-disant vides

choix quelque peu perfide

Allez Audrey monte au créneau

Allez Audrey partage ton château

Allez Audrey propose un vrai projet

Audrey ne pense pas qu’à tes intérêts

Toujours une vision court-termiste

De politiques jusqu’au boutistes

Négligeant la réalité

Avec moins d’emplois à la clé

missions abandonnées

La culture n’est-elle qu’un symbole ?

Ou mérite-t-elle de vrais moyens ?

Ça et là on rafistole

Avec un bon sens kafkaïen

service public ou service pour rien

Allez Audrey monte au créneau

Allez Audrey partage ton château

Allez Audrey propose un vrai projet

Audrey ne pense pas qu’à tes intérêts

et en format mp3 dans le document joint.


Regardez aussi :

Le ministère de la culture n’est pas à vendre ! LA RÉSISTANCE COMMENCE !!!!!

en cliquant sur ce lien : https://www.cgt-culture.fr/spip.php?article2474