Le Directeur Général des Patrimoines tente d'esquiver la CGT ! - la CGT Culture

Le Directeur Général des Patrimoines tente d’esquiver la CGT !

Entretiens du Patrimoine, le SNMH-CGT y était aussi !

Les 19 et 20 novembre se sont tenus, à la Bibliothèque National de France (BNF), les « Entretiens du Patrimoine et de l’Architecture », organisés cette année sur le thème du centenaire de la loi Monuments Historiques (31 décembre 1913). Plusieurs intervenants (Architectes, CRMH, ABF…) ont animé les débats et les tables rondes autour de sujets aussi variés que : le patrimoine mondial, les enjeux et les défis patrimoniaux, le patrimoine et l’archéologie, le patrimoine et le développement durable, etc. Ces débats, en présence de nombreux spécialistes, auront été riches d’enseignements. D’ailleurs, les intervenants ont insisté à plusieurs reprises sur l’importance des moyens humains ainsi que sur les aspects politiques te scientifiques de la restauration et de la conservation du patrimoine, qu’il soit bâti ou non-bâti.

Pas de moyens à la hauteur des ambitions

Des représentants du SNMH-CGT, présents dans le public, ont pris la parole pour dénoncer la situation extrêmement critique du Ministère de la Culture, justement en termes de manque de moyens. En effet, le vote du budget Culture au Parlement (Projet de loi de Finance 2014) consacre la politique d’austérité gouvernementale avec une baisse historique pour le programme Patrimoines : moins 14 % en deux ans soit 124 millions d’euros ! Quant aux emplois, ce sont 146 postes qui seront supprimés en 2014. Le CMN fait directement les frais de ces coupes sombres avec une diminution de plus d’un million d’euros de la subvention de fonctionnement attribuée par le Ministère de la Culture ( budget initial 2014 du CMN. Source : documents du Conseil d’Administration). Toute la politique patrimoniale du Ministère est impactée, notamment via la casse des DRAC (Directions Régionales des Affaires Culturelles) dont les budgets sont désormais aux mains des préfets ! Enfin, le projet de loi Patrimoines qui doit prochainement être voté au Parlement, aura des conséquences catastrophiques. En effet, sous couvert de « simplification » c’est tout le régime de protection des abords des Monuments Historique qui vole en éclat.

Comment, dans ces conditions développer une politique patrimoniale ambitieuse ? Pour toute réponse, Isabelle Maréchal, chef du service du patrimoine du Ministère de la Culture nous a servi un simple « ce n’est pas l’objet du débat »; un peu court tout de même !

La CGT « cueille » le Directeur Général des Patrimoines !

Ces deux jours de colloque ont été clôturés par Vincent Berjot, Directeur Général des Patrimoines, arrivé en catastrophe à la fin de la séance sans avoir pris la peine de participer aux débats ! Les représentants du SNMH-CGT ont profité de l’occasion pour interpeller Monsieur Berjot dès sa sortie de l’auditorium sur la situation du CMN, notamment sur la réorganisation du siège et la suppression de la direction scientifique.

Courage, fuyons !

Ce dernier, dans une tentative d’esquive désespérée pour rejoindre, au pas de course, son véhicule garé juste derrière la sortie de secours, n’a pas daigné répondre à notre demande de rendez-vous ! Il s’est contenté de nous renvoyer vers le Cabinet de la Ministre, que nous avons d’ailleurs déjà contacté sans recevoir plus de réponse. Nous prenons M. Berjot au mot et c’est à la Ministre elle-même, que nous allons nous adresser… en toutes circonstances !

Paris, le 20 novembre 2013

Fichier(s) joint(s)