Le 13 décembre, tous ensemble pour stopper les délocalisations, la dislocation des services publics et la casse de la Fonction publique - la CGT Culture

Le 13 décembre, tous ensemble pour stopper les délocalisations, la dislocation des services publics et la casse de la Fonction publique

CFDT-Culture CFTC-Culture CGT-Culture
SNAC-FSU SUD-Culture UNSA-SNSC

Le 13 décembre, tous ensemble
pour stopper les délocalisations,
la dislocation des services publics
et la casse de la Fonction publique

Le Président de la République et le gouvernement se sont donnés pour objectif, dès leur
arrivée au pouvoir, de mettre en pièces les services publics et la Fonction publique. Nul
n’ignore aujourd’hui, et surtout pas les agents du ministère de la Culture, que la trop
fameuse RGPP et son cortège de mesures de soi-disant « modernisation » visent en fait à
détruire plusieurs centaines de milliers d’emplois publics d’ici la fin du quinquennat.

Les personnels du ministère de la Culture se battent depuis bientôt près d’un an, dans le
cadre d’une intersyndicale très large et non moins tenace, contre une « réforme »
scélérate qui met en péril les missions et l’avenir du ministère.

Le 4 décembre dernier, les personnels d’Ile de France réunis aux Bons-Enfants, en lien
étroit avec leurs collègues des services déconcentrés en régions, ont fait une nouvelle
démonstration de force et de solidarité effective. Tous ensemble, le 4 décembre, nous
avons notamment renforcé encore notre combat unitaire contre la casse de
l’administration centrale et les suppressions de postes dans l’ensemble du ministère.
Nous avons aussi redit notre opposition résolue à la délocalisation du siège de l’INRAP à
Reims et réaffirmé notre détermination à soutenir jusqu’au bout nos camarades
archéologues dans leur lutte exemplaire.

A ce jour, le gouvernement de François Fillon maintient sa décision brutale de
délocaliser en régions pas moins de 14 services publics, dont, parmi les plus connus :
Météo France, l’ONF, le CNDP, l’Insee et, bien sûr, l’INRAP. Sous prétexte de combler les
trous béants laissés par la réforme de la carte militaire, elle aussi précipitée et
arbitraire, le gouvernement s’attaque là en réalité aux missions et aux emplois de plus
de 5000 agents.

C’est bien dans l’unité, en faisant bloc, que nous pourrons stopper cette politique
destructrice et irresponsable.

C’est clairement en participant sans attendre et activement à tout ce qui contribue à
l’amplification du mouvement pour la défense et le réel renforcement du ministère de la
Culture et du service public que nous gagnerons.

Le 13 décembre à l’appel, notamment, des intersyndicales suivantes :

CGT, CFDT, FO du SETRA (Service d’études sur les transports, les routes et leurs
aménagements)

CGT, FO, SNUPFEN-Solidaires de l’intersyndicale de la DG de l’ONF (Office National des
Forêts)

CGT, Solidaires, FO, CFDT de Météo-France

FO, CGT de l’Enim (Etablissement national des invalides de la marine)

CGT, SGEN-CFDT, FSU du CNDP (Centre National de Documentation Pédagogique)

SGPA-CGT Culture, SUD Culture Solidaires, Snac FSU, CFDT-Culture de l’Institut
National de Recherches Archéologiques Préventives et des Service régionaux de
l’Archéologie (Ministère de la Culture)

CGT, Syntef-CFDT, SNU-TEF FSU, FO, SUD TAS de l’administration centrale du Ministère
du travail, des relations sociales et de la solidarité (DARES)

CGT, SACAS CFDT, SUD du Ministère de la santé de la jeunesse des sports et de la vie
associative (DREES)

SGEN-CFDT, SGPEN CGT, SNPTES-UNSA du Ministère de l’Éducation Nationale, et
Ministère de l’enseignement supérieur et recherche (DEPP / MEN-MENSR)

CFDT, CGT, SUD de l’administration centrale du Ministère de l’Économie de l’industrie
et de l’emploi (SESSI)

SUD, FSU, SPAGRI CFDT du Ministère de l’Agriculture et de la pêche (SSP)

CGT, CFDT, SUD, CGT-FO, CGC, CFTC de l’Insee

CGT, FO, CFDT, SNE-FSU de l’administration centrale du Ministère de l’Ecologie, de
l’Energie, du Développement Durable et de l’Aménagement du Territoire (Meeddat)

A l’appel également des organisations UGFF-CGT, FSU, Solidaires de la Fonction publique, des initiatives de lutte seront prises sur tout le territoire, dont
notamment : une manifestation à Paris, un rassemblement débat (suivi d’une conférence de presse) à Toulouse.

L’intersyndicale Culture appelle l’ensemble des personnels du ministère de la Culture à participer, avec nos collègues
archéologues, à cette manifestation et à ce rassemblement
contre les délocalisations, et pour la pérennité, la qualité, et le développement du service public.

A Toulouse :

Rassemblement – débat à la Maison des Associations,
81 rue Saint-Roch à partir de 9 H 30.
Une conférence de presse est prévue.

A Paris :

La manifestation partira à 14H00 de la rue de Tournon (75006), métro Odéon, et empruntera le parcours suivant : rue St Sulpice, rue du vieux Colombier, Carrefour de la
Croix Rouge, Rue de Sèvres

Fichier(s) joint(s)