Espaces publics ouverts aux VIP mais fermés au public

L’ambition déclarée de “mieux accueillir le public” est remisée au profit de privatisations de prestige… sans frais de personnel. La Culture n’est ici rien d’autre que l’alibi, la caution et le vernis de l’industrie du luxe : le reste n’est que déclarations vertueuses creuses sur « l’offre qualitative » culturelle, la « démocratisation », etc.

Fichier(s) joint(s)