Comptes rendus des réunions CHS du premier semestre 2006 sur le shéma directeur

Compte-rendu de la réunion et de la visite CHS sur l’aménagement de l’aile sud des ministres

D’emblée, nous avons demandé si une visite CHS pouvait avoir lieu sur le site concerné, ce à quoi il a été répondu par l’affirmative. Par ailleurs, l’administration a reconnu d’ores et déjà que la date de la mise en fonctionnement était trop tôt ( 1er juillet) en fonction des travaux à entreprendre et mise sur la seconde moitié du mois de juillet. Pour notre part, nous pensons que les délais ne seront pas honorés si l’on suit le calendrier des visites CHS et autres commissions départementale de sécurité. Suite au CTP du 22/06/06, la date officielle d’ouverture de cet espace est fixée au 18 juillet 2006. Nous avons demandé pendant combien de temps l’accueil sera installé dans cette aile, il nous a été répondu qu’il fonctionnera jusqu’à l’ouverture des entrées définitives des deux pavillons après la mise en place de la grille… longtemps donc (2010 aux dires de -l’administration)!
Les plans qui nous avaient été remis auparavant avaient subi quelques modifications dont l’impossibilité de rendre cette partie du château accessible aux handicapés.Les personnes handicapées devront donc passer par l’actuelle entrée H, du côté de l’entrée A, où trois caisses restent présentes, avec 2 ouvertes en permanence.
En ce qui concerne les effectifs, ils se basent sur les effectifs actuels de l’entrée C et de la porte D ainsi que la caisse passeport pour les caisses, et sur l’effectif du point I pour les CIC, avec en plus un poste à la porte d’entrée et un poste d’orientation dans la cour.

Suite au CTP du 22/06/06, le chef du service des droits d’entrée nous indique que les effectifs varieront en tant que de besoins. L’administration nous a assuré que deux agents en poste dans la cour d’honneur viendraient en renfort à la fois pour gérer la file d’attente et pour orienter le public. Ce poste sera pourvu d’une guérite, qui servira d’abri et de point d’orientation (dépliants). Pour ce poste d’orientation, nous avons plaidé en faveur d’une mission d’accueil à laquelle pourraient prétendre aussi bien les ATSM et ADSM du DAS.
Les véhicules ne pourront plus stationner devant l’aile Sud sur toute la partie depuis les escaliers d’accès à l’entrée jusqu’à la cour des Princes. Nous avons demandé que les résidents soient prioritaires sur les emplacements restants sur la rampe Sud, et pour le redéploiement des emplacements sur la rampe Nord (une réunion d’informations aux résidents est organisée, la encore à notre demande, le 26/06/06 à 18h30 dans la salle des gardes françaises).
Pour le reste des places de parking, elles seront redistribuées dans la cour de la petite écurie (fermée le soir et les week-ends) et éventuellement sur le parking de la place d’armes, en accord avec la Mairie (ce qui n’est pas encore fait).
La sortie de secours se fera par les escaliers de l’extrémité de la Rampe Nord, là où se situe l’entrée des Gardes Françaises et de la Société des amis de Versailles. La sortie du « circuit » de l’espace d’accueil et de vente installé dans cette aile Sud se fera par l’accès à la salle des conférenciers, autrement appelée “dames de France”, l’administration ne compte pas poster un agent d’accueil du Musée à la sortie. Nous avons demandé qu’un agent mobile soit placé dans ces appartements, à la fois pour la sécurité des personnels et des visiteurs, mais aussi pour la simple raison qu’il y a deux pièces qui ont conservé des décors de boiseries, et que nous ne voulons pas avoir à constater une quelconque dégradation de ce patrimoine.
Une boutique devait être installée dans une pièce, mais finalement aucun espace RMN ne sera aménagé dans cet endroit. En revanche, un comptoir audiophone y sera aménagé. Le chef du département de la gestion des publics ademandé aussi un espace afin d’installer des vestiaires pour les personnels des audioguides. Pour ce qui est des vestiaires, les personnels des caisse ainsi que les CIC en bénéficieront (enfin !!!), et une salle de repos sera aussi aménagée avec un coin cuisine (sont prévus un frigidaire, un micro-ondes et peut être d’autres équipements).
L’administration a tenu à dire que « rien n’est figé » et que l’aménagement pourra évoluer au gré des remarques apportées par les personnels.

Nous avons poursuivi la réunion en visite CHS, sachant toutefois qu’il s’agissait d’une présentation de lieux qui venait d’être rendus par l’Assemblée Nationale à l’EPV. Il s’agissait donc de deux appartements distincts encore aménagés comme tels. Dans l’ensemble, nous avons pu appréhender l’espace disponible pour l’aménagement des divers comptoirs et autres caisses. Nous avons donc émis diverses remarques sur les directions que prendraient les files d’attente et avons insisté sur la nécessité d’affecter un agent mobile dans cet espace, d’abord, comme nous l’avons déjà indiqué, pour la sécurité et la conservation, mais aussi par la nécessité en cas de malaise d’appeler les secours dans les plus brefs délais et de mettre en place immédiatement un périmètre de sécurité.
Pour ce qui est des espaces intérieurs, il est difficile en l’état d’imaginer les aménagements qui seront faits, toutefois l’espace ne semble pas manquer pour installer les différents comptoirs des CIC et les caisses. Les vestiaires seront évidemment séparés entre femmes et hommes (bien que l’administration n’y avait pas pensé au préalable…).

Rendez-vous début Juillet pour une visite CHS en bonne et due forme


Compte rendu de la réunion sur les nouveaux circuits de visite et la nouvelle politique tarifaire en place au 1er Juillet 2006

La volonté de l’administration est qu’au premier juillet plusieurs circuits de visites soient mis en place :

 le circuit principal, celui des Grands Appartements auquel se rajoute un circuit passant dans la Chapelle et l’Opéra seulement pour les individuels, les groupes continuant à passer par le salon d’Hercule. Les individuels devront passer par la porte centrale de la Chapelle du côté droit, puis seront dirigés vers le déambulatoire situé sur les cotés externes de la chapelle, puis ressortiront par le côté gauche de la porte centrale de la Chapelle. L’accés au parterre intérieur de la chapelle reste réservé au groupe conférence. Concernant la visite de l’opéra, elle est dans la continuité de celle de la chapelle par la galerie de pierre basse, avec une entrée par l’accès bas (entrée actuelle), sans changements du circuit actuel. Dans la Galerie des Glaces un accès réservé aux individuels vers la chambre du Roi sera aménagé, passant d’abord par l’œil de bœuf, la chambre du Roi et ressortant dans la Galerie des Glaces par le salon du Conseil et une poursuite de la visite par la chambre de la reine maintenue. Les visiteurs continueront ensuite le circuit tel qu’il est aujourd’hui. La sortie de ce circuit doit s’effectuer par le Vestibule 73, vers les parterres Sud. Les effectifs restent identiques à ceux d’aujourd’hui avec la récupération du poste de la chambre du roi.

 Un circuit commençant par la Chapelle, continuant par la galerie de pierre basse aile nord, puis ménageant un passage par le parterre de l’opéra pour remonter en direction du foyer et une sortie par l’accès de la galerie de pierre haute. Le nombre de postes et leur répartition doivent être décidés à la suite d’une réunion du groupe de travail sur les effectifs minimum de sécurité. Normalement ce nouvel espace de visite devrait constituer un secteur à part entiére, distinct des Grands Appartements, confié à un responsable de secteur.

 L’actuel circuit de l’entrée C sera remplacé par le circuit Dauphin / Prince héritier. L’accès, le contrôle des bagages et la consigne sont ainsi déplacés de l’actuelle entrée C, vers l’actuelle entrée D, la visite commence par un passage par le sas qui communique entre l’actuelle porte D et l’escalier du dauphin, puis se termine par la sortie vers le passage de bois Sud. La partie haute du circuit des Petits Appartements, n’est par conséquent plus visitable pour les individuels, hormis la partie incluant le salon de l’œil de bœuf, la chambre du roi et la salle du conseil qui sont insérés dans le circuit des Grands Appartements.Les effectifs restent les même que ceux du circuit C, mis à part le poste de la chambre du roi et un poste est maintenu à l’escalier de la reine conformément aux régles de sécurité en cas d’évacuation.

 L’actuel circuit M est conservé dans les mêmes conditions qu’à l’heure actuelle. C’est à dire un accès par la cour de marbre et une ouverture uniquement le week-end.

 L’administration envisage de fermer le musée des Carrosses, en raison de sa faible fréquentation, les décisions définitives concernant ce projet devraient être connues pour le prochain CTP qui se tiendra le jeudi 22 juin 2006.

 L’actuelle porte F sera fermée, le départ des visites conférences se fera désormais depuis l’endroit ou les visiteurs achétent leurs billets. Cependant en semaine le poste sera maintenu pour permettre l’évacuation du public en cas d’évacuation et fermé le week-end, puisque remplacé par le poste situé à la sortie M. Les postes de pendule et de porcelaine sont maintenus comme actuellement.

De notre point de vue, le circuit de visite qui traverse la Chapelle et l’Opéra risque de fragiliser ces deux endroits. Par ailleurs, nous ne sommes pas sûrs que les conditions de sécurité y soient réellement réunies.
Pour ce qui est du circuit de visite des Grands Appartements, nous considérons que l’entrée des individuels par l’œil de bœuf et la sortie par le salon du Conseil vont poser de multiples problèmes : l’agent en poste à l’entrée va se faire laminer par les groupes parce qu’ils n’auront pas le droit de rentrer, et l’agent à la sortie passera son temps à refuser l’entrée à toutes les personnes qui se présenteront… on voit bien que ce ne sont pas les chefs de service qui sont en poste ! Une visite CHS est prévue , en présence du public, pour tester ce dispositif, la date n’est pas encore arrêtée.
Nous pensons enfin que le départ des visites conférences depuis l’aile sud risque de poser des problèmes à l’entrée et à la sortie pour que les conférenciers puissent « gérer » correctement leurs groupes.

L’administration prévoit aussi une modification de la grille tarifaire à partir du 1er juillet 2006 :

Les réductions tarifaires restent inchangées par rapport à aujourd’hui (personnes à mobilité réduite, enfants …).

 Le billet « château » qui inclus les visites des Grands Appartements (avec la chambre du roi), la visite Dauphin/Dauphine, la visite Chapelle/Opéra et le week-end la visite des appartements de Mesdames sera vendu 13,5 euros. Le billet conserve comme auparavant les services audioguides de toutes les visites citées.

 Le billet Domaine de Marie-Antoinette sera vendu au prix de 9 euros, un abonnement riverain est mis en place qui permet de visiter ce circuit pendant une année sera vendu au prix de 20 euros.

 Le billet « passeport » qui englobe tous les circuits de visites reste à 20 euros sauf les week-end de haute saison ou il passe à 25 euros, ceci en raison des grandes eaux. Les services d’audioguides rstent compris dans le prix du billet.

 Le billet visite conférence à destination des individuels est fixé à 14,50 euros si le visiteur ne souhaite assister qu’à la visite-conférence et à 22 euros si il souhaite en plus de sa visite conférence, visiter le reste du château.

 Le billet visite conférence à destination des groupes sera à partir du 1er avril 2007 de 3 sortes :

 tarif plein : 365 euros pour un groupe de 25 personnes.

 Tarif visite prestige : 530 euros

 Groupe bénéficiant de tarifs réduits (groupe scolaire, handicapés,…) : 90 euros en haute saison et 75 euros en basse saison.

 Les réservations en groupe libre seront de 11 euros par personne composant le groupe et beneficie d’un tarif réduit la premiére heure du matin et les 2 dernières heures de l’après-midi qui est de 8,50 euros par personne.

 Les réservations des groupes scolaires passent à 25 euros en haute saison (auparavant fixé à 50.30€) et sera gratuite en basse saison.

 Création d’un forfait « services » qui permet aux personnes bénéficiants d’un tarif réduit de pouvoir prendre un audioguide au tarif de 6 euros et pendant les grandes eaux musicales au tarif de 10 euros (en fait, c’est l’ex-tarif réduit passeport pour enfants en haute saison).

Il va de soi que nous nous sommes opposés à de multiples reprises sur des point litigieux que nous avançait l’administration. Par exemple, nous nous sommes insurgés contre l’instauration du forfait scolaire à 50,30€ en haute saison, créant une sélection par l’argent et donc une instruction à deux vitesses. Les écoles qui n’ont déjà pas les moyens d’organiser des voyages en feront incontestablement les frais… L’administration considère qu’étant donné l’affluence en mai et juin, il faut dissuader -ce sont les mots employés- les écoles de faire leurs sorties pendant ces deux mois. Suite au CTP du 26/06/06, le tarif des reservations scolaires en haute saison a été ramené à 25 euros.

D’une manière générale, nous avons dénoncé l’augmentation des tarifs, alors qu’il y a des travaux partout et de ce fait aucun confort de visite. Cela équivaut à nos yeux à un recul de l’offre et non à son extension comme le prétend l’administration.


COMPTE RENDU DE LA REUNION CONCERNANT
« LE DOMAINE MARIE-ANTOINETTE »

Le montant du mécénat, le groupe horloger suisse Swatch-Breguet, concernant ce domaine et la restauration du petit Trianon s’élève à 5 millions d’euros.Tout d’abord nous tenons à signaler que le chef de département du D.P.S.I et son adjoint étaient absents, ce qui est intolérable pour une réunion aussi importante, vu l’échéance des choses, et au vu des sujets abordés.

ORGANISATION / FONCTIONNEMENT DU D.M.A :

Le domaine sera ouvert, uniquement en haute saison, de 12h à 19h30 7 jours sur 7, les bâtiments de 12h à 18h30, et le dernier accès sera fixé à 17h45. L’évacuation des jardins du D.M.A sera effectuée par les agents du domaine à 19h30.
Au sujet de l’accueil et de la surveillance une équipe de 18 agents vacataires sera recrutée, dont 15 à 100% et 3 à 40% du 1er Juillet 2006 au 31 Octobre 2006.
Des tenues seront achetées, en adéquation avec leur travail et leur poste, comme par exemple des casquettes, des gilets, etc…

9 postes, minimum, selon l’administration, du D.M.A seront tenus en permanences :

 1 pour la gestion des flux à la structure d’accueil
provisoire

 1 pour le jardin français

 1 pour le belvédère et le lac

 1 pour la grotte et la butte

 1 pour le théâtre de Marie-Antoinette

 1 pour le hameau de la reine

 3 pour les rondes mobiles, relèves de pause, et pour la tranche horaire 18h30/19h30.

Ils auront le même mode de travail ainsi que les même horaires que les agents des Trianons, mais par contre 2 modes de fonctionnements différents.

Aucun effectif minimum est prévu, ce qui est absurde vu le travail accompli actuellement sur ce sujet par les agents du musée et des Trianons depuis le protocole de fin de grève.
Nous pouvons également préciser qu’il n’y aura aucun chef de secteur, ni de TSC, les vacataires seront encadrés par les responsables des trianons. Etant donné l’étendu du domaine Marie-Antoinette et le nombre d’agent prévu pour y travailler de qui se moque-t-on ??
Concernant la D.G.P, l’effectif sera 2 postes de caissiers -contrôleurs, et 1 poste de chargé d’information culturelle. Par contre, concernant les deux caissiers contrôleurs, un seul sera en caisse, l’autre devra contrôler les billets d’entrée. Cela ne sera pas suffisant, mais pour la direction, si !! Encore une fois ce sont les visiteurs qui devront en faire les frais!!!

LA VISITE :

Des plans seront distribués aux visiteurs, une signalétique sera mise en place permettant de leur donner toutes les informations historiques et pratiques pour faciliter leur déambulation dans le D.M.A.
En cas de problème de personnel ou d’intempérie par exemple, certains sites du D.M.A pourront être fermés aux publics.
Concernant les groupes, la direction envisage un maximum de 20 personnes par groupe toléré à pénétrer sur le D.M.A, afin de faciliter une meilleure gestion du flux..
Concernant l’ouverture de cette année, aucun audio-guide n’est prévu. Par contre, pour les prochaines années, une étude est en cours concernant des audio-guides nouvelles générations, soit en téléchargeant, type mp3, à une borne les infos, soit en avec un système de détection automatique, qui changerait automatiquement de commentaire selon la zone où l’on se trouve.
Nous avons bien sûr insisté sur la qualité de la signalétique à mettre en place.

POINT D’ACCUEIL DES VISITEURS POUR L’ANNEE 2006

L’accueil se fera sous un équipement temporaire , en attendant la fin des travaux de la maison du garde suisse : une tente de 145m², permettant la mise en place de 2 caisses, d’un comptoir d’information, de sanitaires chimiques, d’un comptoir de vente de sandwichs (groupe sodexo), d’une librairie.
Cette structure sera en dur, contenant du bois, des fenêtres pouvant s’ouvrir, ainsi que d’énormes ventilateurs plafonniers pour maintenir, selon l’administration, une température « régulée ». Une climatisation n’est selon l’administration pas possible au niveau électrique, de plus cette tente sera placée en partie à l’ombre. Espérons que cette été il n’y ait pas de canicule !!!
Cette structure sera, selon l’administration assez grande et large pour créer 2 files d’attente : 1 une pour les visiteurs ayant déjà un billet ( passeport, ou acheté par avance ) et l’autre pour ceux n’ayant pas encore de billet. A voir !
Nous pouvons signaler, qu’une rampe pour personnes à mobilité réduite sera installée afin que ces visiteurs puissent parvenir à entrer et sortir de cette tente, mais pas vraiment pratique car pas directement en face de l’entrée…
Le vestiaire réservé aux visiteurs du petit Trianon sera agrandi., aux dépends de la salle de repos des agents de nuit ! Encore une fois, on ne tient pas compte des conditions de travail des agents, mais de l’argent engrangé !

DROIT D’ENTREE AU D.M.A :

Le prix du billet sera de 9 € , celui-ci comprendrait également la visite des Trianons.
Concernant l’abonnement au D.M. A , la direction nous a dans un premier temps indiqué que les personnes intéressées seraient orientés vers l’association des “Amis de Versailles”, afin qu’ils deviennent adhérents, pour pouvoir bénéficier de l’abonnement, car ils ne disposaient pas assez de temps pour pouvoir en mettre un en place, propre au château. Suite à nos remarques : l’illégalité de faire de la pub pour une association, de « forcer » les personnes à adhérer pour pouvoir prétendre à quoi que ce soit, la direction est revenue sur sa position : l’abonnement est donc fixé à 20 €, et en vente à la caisse du DMA, exclusivement..

PROTECTION DES ŒUVRES ET DES SITES :

Des petits balcons, démontable en cas de soirée ,transparents réalisés en plexiglas seront installés. Ils mesureront environ 1m30 de hauteur.
Une clôture haute de 2 m, en bois sera réalisée afin de définir le périmètre extérieur du D.M.A et que personne ne puisse rentrer dans celui-ci sans billet. De plus, la communication entre le D.M.A et les jardins des Trianons sera fermée. On ne pourra donc y rentrer et y sortir que par le petit Trianon. Cela pose un problème de fonctionnement et de sécurité, mais pas pour l’administration.
Au moment de la réunion, tout les moyens de protections des œuvres et des personnes n’étaient pas encore définis, comme par exemple concernant la grotte de Marie-Antoinette et les problèmes de ses rochers. Espérons que cela sera effectué en temps et en heure.

Une visite CHS est organisé le mardi 27 juin 2006 à 10h00 au départ du Petit Trianon.