CHS centre et est du CMN le 18 décembre 2008 - la CGT Culture

CHS centre et est du CMN le 18 décembre 2008

Pendant qu’une AG se tenait dans la cour de l’Orangerie, le CHS centre et Est était réuni dans la grande salle de l’hôtel de Sully en présence du nouveau directeur Pierre Deprost. La séance a été marquée par un va et vient dû à la réception par Isabelle Lemesle de la ministre de la Culture bulgare.

Le procès verbal du précédent CHS a été adopté à l’unanimité.

Eric Bertazzon a d’abord fait un point sur les accidents de service au cours de l’année 2007. Puis il a. évoqué quatre notes de service transmises aux administrateurs :
sur les consignes de premiers secours, document actualisé. Suite à une question des représentants du personnel, Serge Lagache a précisé que le numéro d’urgence européen, le 112, devait être en priorité appelé.
sur les accidents de service et les enquêtes demandées sur leurs causes
circulaires ministérielles du 0 9/07/08 sur les ACMO et sur les produits chimiques
article sur les zoonoses (maladies véhiculées par les animaux)
gilets et triangles

Les représentants du personnel ont rappelé la nécessité de diffuser ces notes à l’ensemble des personnels.

L’animation du réseau ACMO : satisfaisant avec un seul absent à la dernière réunion, idem cette fois-ci.
Parmi les sujets traités par le réseau : la formation aux premiers secours, beaucoup d’agents formés mais se pose le problème du recyclage. On note un progrès quant aux nombre d’agents titulaires d’une habilitation électrique, en revanche encore trop peu d’agents ont suivi des formations gestes et postures.

Dossier monuments

Demande exprimée par les représentants du personnel de voir les administrateurs rester jusqu’à la fin du CHS même lorsque leur monument a été traité. Le directeur approuve cette demande.

Cluny

La convention entre le CMN et la ville pour la gestion du musée municipal se termine à la fin de l’année 2009 et ne sera pas reconduite.
Dans le cadre de Cluny 2010, de gros travaux de restauration et de réaménagement sont entrepris et bouleversent pour de nombreux mois encore la vie de l’abbaye. Les conditions de travail sont difficiles, dans un chantier permanent (bruit, poussières…). De plus, il faut s’attendre à 6 à 8 mois de grosses perturbations avec entre autres, la destruction des locaux actuels. Il faudra donc trouver une solution de repli en attendant les nouveaux locaux (à voir pour entente avec l’école d’ingénieurs présente sur le site).
A la demande insistante de l’administrateur, le directeur s’engage à venir sur le site en février ou mars 2009 pour se rendre compte de la situation.

Bussy-Rabutin

Un gros problème relationnel avec le SDAP dû au représentant du service qui : « n’en fait qu’à sa tête ».Il refuse de se soumettre à l’autorité de ses supérieurs hiérarchiques. Du coup, à Bussy, de nombreux travaux restent en suspens comme l’isolation et le chauffage du local du jardinier (isolation temporaire faite par lui-même). Comme les travaux demandés par la commission de sécurité il y a plusieurs années n’ont toujours pas été réalisés, celle-ci a émis un avis défavorable à l’ouverture du site au public.

Bourges, cathédrale

L’ABF s’oppose à ‘installation de la rampe demandée dans l’escalier de la tour. Il estime que cela altèrerait la pureté de l’escalier.
Serge Lagache rappelle la double réglementation qui s’impose à l’ABF et rappelle que des rampes existent dans d’autres monuments similaires comme à la cathédrale de Chartres.
Monsieur Lamourère, ABF faisant fonction d’administrateur à la cathédrale de Chartres invité à donner son point de vue explique qu’il s’agit d’une opposition de logique entre souci de conservation et accessibilité. Il suggère de rappeler les textes à l’ABF et, s’il continue à s’opposer au projet de demander une dérogation au préfet.

Bourges, palais Jacques Cœur

Le projet de réaménagement de l’accueil/comptoir que proposait l’ACMH avec le vitrage de quatre arcades de la galerie basse a été repoussé par la commission. L’ACMH doit donc présenter un nouveau projet.
Le reste des travaux est quasi fini. Le seul souci qui demeure est le désenfumage des combles. Cela se fera en 2009. Ensuite, le passage de la commission de sécurité sera sollicité.

Maison de George Sand à Nohant

Le registre Hygiène et sécurité comporte une observation au sujet de difficultés pour l’ouverture et la fermeture des volets. A plusieurs reprises des entreprises sont intervenues et une nouvelle intervention a été vue avec l’ABF ainsi qu’un diagnostic demandé pour le changement de certains volets.

Bouges

Aucun représentant du monument n’était présent, ni administrateur ni ACMO.
Le CHS a néanmoins pu être informé que la rénovation des sanitaires du personnel était certainement terminée ou sur le point de l’être. Le registre H & S ne comporte aucune nouvelle mention.

Azay-le-Rideau

De nombreux travaux sont en cours ou prévus dont la réfection des poutres de la salle d’accueil.
Les travaux de la réserve du comptoir de vente se feront d’ici le printemps.
Un réaménagement provisoire de l’accueil et des caisses sera effectué après les travaux sur les poutres en attendant le projet de reprise complète de la salle (ça c’est une grande idée de notre bien-aimée Présidente…).
L’exposition Psyché de la saison prochaine permet de rénover totalement les installations de sécurité/sûreté.

Cloître de la Psalette

Il faut prévoir une plate-forme, des bandes antidérapantes doivent être posées sur le nez des marches de l’escalier. L’extincteur du bureau doit être remis en place et les blocs de sécurité installés.

Châteaudun

Des travaux longs et lourds sont prévus dans l’aile Dunois du XV è siècle pendant deux à trois ans. De gros problèmes de sécurité sont donc à envisager.

Talcy

De gros travaux ont été effectués ces dernières années pour l’électrification, la sécurité et la sûreté du site qui est particulièrement sensible car isolé en petite Beauce et contenant des collections très riches de mobilier XVIII è. Les préconisations de la visite du CHS en janvier 2008 ont été suivies.
Le problème récurrent de ces dernières années est celui du local pour les jardiniers. Ce dossier est à reprendre urgemment.

Fougères-sur-Bièvre

Le registre H & S comporte une remarque de la CAE qui a froid dans son bureau l’hiver malgré la présence de radiateurs. Cette pièce doit être isolée. Dans un premier temps, le problème de la fenêtre sera réglé. Pour le reste, une étude sera faite courant 2009.
Un espace traiteur en cours d’aménagement pour des locations domaniales pourra être utilisé par les agents comme local de jour.
Pour remédier au problème du travail isolé un protocole téléphonique a été mis en place avec Châteaudun.

Cathédrale de Chartres

La recherche plomb et amiante a été effectuée, de même que l’analyse de l’air ambiant pour laquelle les résultats sont attendus prochainement.
Les toilettes (le grand sujet à Chartres) : la DRAC a certifié que ce serait budgété et réalisé en 2009. Affaire à suivre…
Un garde-corps va être posé sur la plate-forme qui présente un certain danger.

La prochaine visite du CHS aura lieu à Châteaudun.

Fichier(s) joint(s)