ACTION SYNDICALE FEVRIER 2011

Emplois, salaire, il va falloir se bouger, Edito

Quelles ressources pour le service public de l’archéologie ? page 2

Constat du Cabinet du ministre sur le financement de la loi de 2003, et le rapport de l’Inspection générale des finances, page 2

Entre 100 et 120 millions d’euros, page 2

Améliorer le rendement de la RAP de la filière DRAC et le gros hic, page 2

Evolution du Fonds national de l’Archéologie Préventive, page 2

Subvention de 20 millions d’euros pour l’Inrap en 2011, page 2

Budget 2011 INRAP : archéologie et RGPP, page 3

Moyens alloués aux activités de diagnostic, fouille et recherche, page 3

Tableau de ventilation des moyens en jours homme par axes (2006-2011), page 3

Remboursements abonnements transports : huit mois de retard suite à une avarie technique !! page 4

Rappel de cette réglementation, page 4

Régularisation et rétroactivité au 1er juillet 2010, page 4

La CGT exige le maintien des correspondants informatiques, page 4

Repyramidage : enfin des nouvelles, page 4


Emplois, salaire, il va falloir se bouger !

Le 10 janvier 2010, dans l’émission télévisée “Parole aux Français“, le Président de la République déclarait : « La situation des contractuels dans la Fonction Publique est tout à fait anormale. Je suis tout à fait prêt à envisager la titularisation des contractuels ».

La CGT, par la voix de son Union des Fédérations de Fonctionnaire, (UGFF), répondait « chiche ».

Notre revendication est la même depuis toujours : Tout emploi permanent dans la Fonction Publique doit être pourvu par des emplois de titulaires. La déclaration du Président doit donc être prise au mot. Mais pour que cette déclaration reste pas l’effet de manche d’un ex avocat d’affaire, il faut la mobilisation constante de tous les agents de la fonction publique qu’elle que soit leur niveau de précarité, car aujourd’hui, la précarité touche toutes les Fonctions Publiques et tous les services ou établissements.

L’Inrap n’est pas en reste, le 24 janvier dernier sa direction convoquait les organisations syndicales en vue d’aménager le CDA, suite aux dernières mobilisations. Les OS ont refusé de siéger, le CDA restant inacceptable. De même qu’au ministère nos OS ont refusé de discuter du contrat de projet, autre nom pour le CDA. Ce type de contrat est en opposition avec les propos présidentiels. Les dernières mobilisations à l’Inrap comme dans toute la Fonction Publique ont porté un sérieux coup de boutoir à la précarité. L’essai doit être transformé !

Autre sujet qui fâche : les salaires. Pas besoin de vous redire que ceux-ci sont bloqués depuis fort longtemps et même gelés. Gel annoncé pour 2011 et projeté pour 2012 et 2013. Faut-il rappeler l’importance des salaires pour chacun de nous bien sur, mais aussi pour l’ensemble de la société. Le gel des salaires, donc le recul du pouvoir d’achat, porte un sérieux coup à l’économie du pays, entre autre en réduisant la consommation des ménages. Il participe à la dévalorisation des qualifications et du travail. Enfin, il contribue aux reculs sociaux en tout genre. Exemple, la France bat des recors d’inégalité de salaire hommes femmes, notre pays a reculé derrière la Russie et le Kazakhstan avec un écart de 27 % en défaveur des femmes.

Rappelons que la crise n’est pas la même pour tout le monde. Les entreprises françaises ont redistribué 39,6 milliards d’€ de dividendes aux actionnaires en 2010 et prévoit de dépasser les 40 milliards cette année.

Conclusion : les changements ne se feront pas tout seul. Aussi, le SGPA CGT vous engage à signer les pétitions sur le site de l’UGFF-CGT

( http://www.ugff.cgt.fr/IMG/pdf/Texte_appel_petition_salaires_24-01-11.pdf)
où vous trouverez également la pétition contre la précarité

(http://www.ugff.cgt.fr/spip.php?article924).

Il faut également nous préparer à une mobilisation de masse pour faire éclater le carcan de la précarité et du gel des salaires, qui ne sont que des mesures idéologiques ne participant à aucune économie.

Il va décidément falloir se bouger !

Fichier(s) joint(s)